Fb img 1550251752987

Rêver malgré la maladie

Passer une grande partie de mon temps à être alitée et réagir aux nombreux facteurs déclencheurs de crises, minent mon moral. De même que me rendre compte que mon corps se dégrade un peu plus à chaque fois. Depuis deux mois, fermer une fenêtre est devenu compliqué ou mettre mon vêtement sur un porte manteau. Compliqué, ça veut dire subluxation d'épaule, brûlures inflammatoires, peau des mains qui craque.

Imagine, être valide, pouvoir tout faire en ayant l'impression que c'est naturel et d'un coup, les gestes les plus élémentaires deviennent difficiles. C'est frustrant et incompréhensible.

Quand je sature, deux possibilités s'offrent à moi : je craque ou je transforme. Hier, j'ai voulu transformer après avoir craqué. Je me suis maquillée ! 

Me maquiller, ce n'est pas anodin. C'est synonyme de multiples réactions. Mais j'ai voulu faire un croche pattes aux maladies. Je voulais revivre le temps d'un instant la sensation de mon ancien métier de maquilleuse artistique.

Retrouver cette passion. Me souvenir des équipes son, lumière, caméra, HMC (habillage, maquillage, coiffure) et à l'ambiance créative qui s'en dégageait. M'imaginer de nouveau créer un personnage, cette fois-ci, en étant le modèle.

Je n'ai rêvé que peu de temps puisque rapidement j'ai eu un rappel à l'ordre. Gonglement du visage, difficulté respiratoire, fatigue et douleurs inflammatoires.

Malgré tout ça, j'étais fière de moi. J'avais réussi à vivre normalement pendant quelques minutes ! 

Porte toi bien !

 

maladie depassement maquillage rêve soi

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (5)

Pierre
  • 1. Pierre | 06/08/2019
Pffff... Je ne sais même plus comment je suis arrivé sur ton blog, merci Google! Je ne suis pas fan des blogs personnels car très souvent les gens ne font que s'y plaindre. Or sur ton blog ce n'est pas du tout le cas, j'ai lu tous tes posts, vraiment très plaisant. Ton cerveau est bien plus fort que tes maladies, ce qui ne veut pas dire que ton coeur ne souffre pas, je connais bien la chose. Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment pris du plaisir à te lire, merci!

On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux (Le petit prince). Bref, tu es une belle personne...
Patricia
  • 2. Patricia | 17/02/2019
Quel témoignage touchant et magnifique malgré la souffrance qu’on sent présente à chaque moment.
Franckluca
  • 3. Franckluca | 17/02/2019
Très chère Leora, je lis régulièrement tes posts et j admire ta force de caractère et ce courage dont tu fais preuve devant cette épouvantable maladie. Je te souhaite le meilleur. Avec toute mon amitié. Franck
isabelle
  • 4. isabelle | 17/02/2019
Merci Léora comme une lionne face à la maladie. Tu portes bien ton nom qui veut dire apaiser la souffrance, la tienne et celle des autres. Tu me rappelles à me centrer sur l'essentiel et tu me rends meilleure. Quel cadeau inestimable. Comme d'habitude, tu es lumineuse et irrésistible sur cette photo.
Je t'embrasse très très fort.
FABIENNE AMEISEN
  • 5. FABIENNE AMEISEN | 16/02/2019
merci de ta force, merci de ta beauté, de la beauté du monde que tu nous partages
Que tout ce que tu nous donnes, force et beauté, te revienne, en douceur,
la Force,
et la Beauté

Ajouter un commentaire