Tanguer et affinités

Joseph mallord william turner dutch boats in a gale

Dans dix jours, l'hiver arrive. Pour moi c'est comme s'il était déjà là. Les rhumatismes, les douleurs neuropathiques, le froid intérieur toquent à ma porte du matin au soir et du soir au matin. Si je pouvais me réchauffer les os à coup de baguette magique je le ferais volontiers ! Comme je vis dans la réalité et donc je ne peux pas le faire, je me mets en mode "ultra sexy" avec sweat à capuche, jogging et couette en guise de cape, un drap en jupe sur le jogging. J'adore la mode et je le prouve tous les jours ! Je m'amuse avec les couleurs, autant regarder le positif où il existe !

Comme le temps est trop bon, il pleut et vente avec une humidité à m'en donner des migraines. Pas de simples migraines. Des migraines complexes. Des migraines rares et peu connues des spécialistes hospitaliers. Des migraines qui paralysent le corps, la parole, la vue. Des migraines qui créent une sensibilité accrue au toucher et auditive. Des migraines qui donnent l'impression que mon corps est une prison le temps de la crise. Ce bonheur s'appelle "migraine vertebro-basilaire". D'ailleurs, elle arrive. Je la reconnais assez facilement depuis quelque mois. Les premiers symptômes ? Des vertiges et une impression de tanguer même assise. Debout, c'est comme sur un bateau qui tangue et qu'on n'arrive pas à se tenir. Là c'est rien. La phase la plus trépidente est le début de la paralysie. 

Imagine, quelque chose d'invisible que tu sens qui arrive sur toi et évolue sans pouvoir l'arrêter.  La paralysie de cette migraine c'est exactement çà ! Au début ça prend les pieds, puis les jambes et ça monte vers un bras puis l'autre et enfin le buste. La tête et la nuque c'est en option. Des fois j'ai de la chance. La paralysie est uniquement au niveau des jambes donc je suis en crise de paraplegie pendant des fois des heures le temps que ça se résorbe. En crise aigüe, c'est la tétraplegie avec la perte de parole et le malaise. Là, c'est une prison, ce corps qu'est le mien. Quand il y a du monde, c'est impressionnant pour ceux qui voient ça... Même à l'hôpital ! Oui oui ! Pour aller "vite" mieux, c'est du no-stress et ça rentre tout seul dans l'ordre.

Je vais rejoindre ma crise de bateau.

Porte toi bien !

 

maladie migraine hiver automne vertige

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire